Avocat droit médical à Cannes

Votre avocat en droit médical de Cannes accompagne les victimes d'accidents médicaux durant toute les procédures les concernant, pour l'obtention d'une indemnisation juste, eu égard au préjudice subi. Maître Sarah SAHNOUN peut également, le cas échéant, préparer la défense de médecins soupçonnés d'avoir commis une erreur médicale.

Maître Sarah SAHNOUN fait preuve d'une grande maîtrise du droit médical. En effet, votre avocat de Cannes sensibilise les professionnels du monde de la santé au droit médical, en animant notamment des conférences à Paris.

Votre avocat en droit médical vous reçoit au sein de son cabinet de Cannes. Maître Sarah SAHNOUN se déplace également dans toute la France pour plaider en votre faveur devant les tribunaux.

Un avocat formateur en droit médical

Maître Sarah SAHNOUN, votre avocat de Cannes, intervient, depuis plusieurs années, auprès des professionnels du secteur de la santé, afin de leur transmettre son savoir en droit médical.

La législation en ce domaine évolue constamment, les médecins se doivent donc de mettre régulièrement à jour leurs connaissances.

Maître Sarah SAHNOUN est considérée comme une référence en droit médical, ce pourquoi elle anime de nombreuses conférences en France et notamment sur Paris. Votre avocat en droit médical entretient un partenariat avec SAS Relations Médicales.

Défendre la victime d'accident médical

Votre avocat en droit médical de Cannes défend le patient qui serait victime d'un accident médical. Celui-ci peut survenir dans le milieu hospitalier, dans une clinique privée, chez un médecin libéral voire au domicile du patient, lorsqu'il est pris en charge par une infirmière.

Votre avocat en droit médical tentera, dans un premier temps, de rassembler les preuves qui permettent d'identifier l'auteur de l'accident médical, afin d'engager sa responsabilité.

Dans un second temps, votre avocat en droit médical de Cannes fera appel à des médecins-conseils pour que le préjudice subi par le patient en raison de l'accident médical soit déterminé avec précision. Grâce à leur intervention, il sera possible de fixer le montant de l'indemnisation que sera en droit de réclamer la victime.

Lors de la procédure judiciaire, l'avocat en droit médical négociera l'indemnisation proposée par l'assurance.

Votre avocat en droit médical de Grasse pourra saisir l'Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux, des Affections Iatrogènes et des Infections Nosocomiales (ONIAM).

Droit public ou droit privé ?

La procédure à engager diffère, selon que l'accident médical ait lieu au sein d'un établissement public ou privé.

Lorsque l'accident médical a lieu au sein d'un hôpital public, votre avocat se réfère au droit public. Il est nécessaire de formuler une demande d'indemnisation à l'amiable, dans un premier temps. Si celle-ci s'avère insuffisante au regard du préjudice subi et qu'aucune négociation n'est possible, le patient devra engager une procédure judiciaire.

Si l'accident médical survient au sein d'une clinique privée, la victime devra se soumettre à une expertise judiciaire. La procédure devra être engagée devant le Tribunal de grande instance.

Chaque cas est différent, ce pourquoi votre avocat de Cannes propose un accompagnement sur-mesure et personnalisé à chaque patient qui serait victime d'un accident médical et qui aurait besoin d'une assistance juridique pour obtenir une indemnisation juste.

De ce fait, votre avocat en droit médical de Cannes prend le temps d'examiner la situation en se rendant, si nécessaire, sur le lieu du dommage et en prenant connaissance, avec précision, des circonstances dans lesquelles l'accident médical a été provoqué.

Du côté du professionnel de la santé

En cas de faute médicale ou d'erreur médicale, votre avocat de Cannes, Maître Sarah SAHNOUN, peut préparer la défense du médecin, du praticien médical, du praticien hospitalier ou du médecin libéral mis en cause.

L'infection nosocomiale

Une infection nosocomiale est une infection qu'un patient contracte lors d'un séjour au sein d'un établissement de santé, qu'il s'agisse d'un hôpital ou d'une clinique, en raison des soins prodigués ou de circonstances particulières (épidémie).

Pour être considérée comme nosocomiale, l'infection doit se déclarer au minimum 48 heures suivant l'intégration du patient dans l'établissement de santé.

Vous êtes victime d'une infection nosocomiale ? L'un de vos proches est affecté par une infection nosocomiale ? Compétent en droit médical, Maître Sarah SAHNOUN vous reçoit dans son cabinet d'avocat de Cannes pour examiner votre dossier et opter, avec vous, pour le recours adéquat, vous permettant d'obtenir une indemnisation juste, eu égard au préjudice subi.

Contact

Consultez également :

Inscription à la lettre d'information