Avocat regroupement familial à Cannes

Votre avocat en droit des étrangers intervient à Nice, Cannes, Grasse, sur tout le territoire national et à l'Etranger.

Il examine votre situation administrative au regard du droit international, européen et national.

Il vous conseille, vous assiste et vous représente à tous les stades de la procédure, du dépôt de votre de demande de regroupement familial auprès de l'OFII à la délivrance du titre de séjour par la Préfecture.

Il surveille les délais d'instruction à respecter et ne manquera pas d'engager le recours administratif par devant le Tribunal compétent en cas de non-respect des délais et de violation de vos droits.

Les conditions à satisfaire

L'étranger non européen doit résider régulièrement en France depuis 18 mois (délai réduit à 12 mois pour les algériens).

Il doit justifier de ressources stables et suffisantes pour accueillir et faire vivre sa famille en France.

Le montant des ressources dépend de la taille de la famille.

Il doit disposer d'un logement décent dont la superficie est compatible avec la taille de la famille.

Les membres de la famille éligibles à la procédure

La procédure de regroupement familial concerne l'époux/l'épouse et les enfants mineurs de l'étranger non-européen.

Elle ne concerne par les concubins et les partenaires.

Les membres de la famille doivent résider à l'étranger.

Le regroupement familial sur place

Le regroupement familial sur place concerne deux étrangers qui vivent régulièrement en France et qui se sont mariés.

L'étranger éligible à la procédure de regroupement familial est celui qui réside sous couvert d'un titre de séjour d'au moins un an tel qu'un titre de séjour étudiant ou visiteur.

Les enfants mineurs issus de cette union sont également éligibles à la procédure de regroupement familial.

La Durée De La Procédure

L'étranger doit obligatoirement recevoir une réponse dans un délai de 6 mois à compter de la date de la réception de son complet dossier par l'OFII. Si vous n'avez pas reçu de réponse dans ce délai, il faut contacter dans le délai de deux mois (à l'expiration du délai de 6 mois), votre avocat en droit des étrangers afin qu'il diligente d'urgence le recours adéquat.

Contact

Consultez également :

Inscription à la lettre d'information